Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
La naturopathie d' Aurélie
11 février 2016

Problèmes de peau : pensez "corps âme esprit "

L'homme n'est pas qu'une enveloppe charnelle, il est l'expression d'un tout. L'être vivant se traduit par son corps énergétique, son corps émotionnel, son corps mental, son âme et son esprit. Cette addition est le résultat de sagesse d'orient et d'occident.

L'origine de cette sagesse où l'homme n'est pas que matière remonte à des siècles, d'Hippocrate , Platon, Cicéron en Occident , en passant par le « prana » en Inde et le « Chi  »en Chine.

Cette unité «  corps, âme, esprit » est même omniprésente dans notre culture chrétienne, et référée dans de nombreux versets bibliques.

Exemple : « L' Éternel Dieu forma l'homme de la poussière à la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant » Genèse 2:7

L'être humain est donc à la fois :

-un esprit, de l'hébreux  « ruah » et du grec « pneuma »

-une âme, de l'hébreu « nephesch » et du grec «  psukhé »

-Un corps, par le bais de la terre « adama »

C'est pourquoi, cette sagesse transmise par nos anciens à travers plusieurs cultures est un pilier incontournable de la naturopathie.

La naturopathie met en lumière l'harmonie de l'unité de l'être, si l'un tend au déséquilibre, les autres en pâtiront.

Ainsi, il faut prendre toute conscience que la peau est aussi le reflet , le miroir de notre être intérieur.

En effet, la peau est un organe messager, qui informe de l'état physiologique ou /et psychique de l'individu.

En plus, d'avoir de multiples fonctions ( protection, thermorégulation, sécrétion de liquides corporels), la peau est une zone énergétique puisqu'elle détient de multiples filets nerveux et sensoriels. Une stimulation venue de l'extérieur engendre des réactions métaboliques du système cutané.

Dans les situations de stress, les blocages énergétiques sont un phénomène fréquent. L'énergie circule mal. Les méridiens, ainsi que les point d'acupuncture , qui sont des points énergétiques, sont une science chinoise qui permet au chi, à l'énergie de se débloquer.

La peau est effectivement le siège de nos émotions. Étant un organe très innervé, (sauf la couche cornée de l'épiderme), la peau fait le lien entre le monde extérieur et intérieur, en passant par le réseau complexe des neuromédiateurs, connexion entre les fibres nerveuses, les cellules cutanées et l'hypothalamus.

Face à un événement, les vaisseaux capillaires ont le pouvoir de se contracter « vaso constriction » ou de se relâcher « vaso dilatation ».

Par exemple, devant une scène effrayante ou négative, les vaisseaux se rétractent et la peau devient par conséquent de couleur blanchâtre.

La peau est le lien délicat de la traduction de nos sentiments.

Lorsque l'être ne peut verbaliser ses angoisses, il est souvent le cas que l'émotion interne se traduise par un choc cutané ( allergie, urticaire, psoriasis, eczéma,...).

Pourtant, l'émotion doit sortir et elle passera par le corps, c'est le processus de somatisation, là où les manifestations corporelles sont d'origines psychiques.

D'autre part, il ne faut pas omettre que la peau fait partie des cinq sens, celui du toucher et l'implication que cela entraîne dans le rapport psycho-affectif n'est pas des moindres. Cette enveloppe joue un rôle primordial dans la vie affective, c'est l'organe du ressenti. Dés la naissance, le contact peau à peau, entre la mère et le nourrisson sont des échanges tactiles qui tressent le lien entre les deux êtres et participent à l'épanouissement affectif du nouveau-né. De plus, la tendresse tactile actionne une libération de dopamine et d'endorphine, ces deux hormones du plaisir qui stimulent notre organisme de manière bénéfique en renforçant notre système immunitaire.

Un manquement affectif conduit indubitablement à des futurs troubles du comportements.

Par exemple, une carence affective peut se traduire par une surconsommation alimentaire et là encore, la peau va être le reflet de l'âme, informant du déséquilibre interne. Les crises de boulimie engendrent de façon récurrente, des éruptions de boutons. L'organisme n'a pu éliminer les déchets apportés par cette surcharge alimentaire.

Ainsi, nous comprenons que la peau n'est pas qu'une simple barrière entre notre être et le monde extérieur, elle est le reflet de notre bonne santé , qu'elle soit physiologique ou psychologique. La peau porte donc un rôle important sur tous les plans de l'individu : physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel.

C'est pourquoi, les problèmes cutanés sont bien plus complexes que la manifestations, en elle-même, des symptômes.

Faire disparaître les symptômes est une chose, en traiter la cause profonde comprend un spectre d'actions beaucoup plus large.

La naturopathie prend en compte l'humain dans sa globalité et en ce qui concerne, les affections cutanées, la stratégie du retour et du maintien de la bonne santé sera individualisé s'appuyant sur :

  • Un réglage alimentaire

  • Une désintoxination et drainage des liquides humoraux

  • Un réglage énergétique

  • Un travail psycho-analytique

  • Un travail émotionnel

  • Un éveil à l'épanouissement spirituel

Article écrit par Aurélie Lescos

 

 

Publicité
Publicité
Commentaires
La naturopathie d' Aurélie
Publicité
La naturopathie d' Aurélie
  • Blog professionnel de naturopathie et de toutes sphères naturelles. Bons cadeaux et boutique en ligne. Articles écrits par Aurélie Lescos, naturopathe certifiée d'enseignement supérieur. Cabinet de naturopathie à Sainte Foy la Grande
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Newsletter
Archives
Publicité